L’, on en parle de plus en plus pour arrêter de fumer mais pas seulement. On en parle pour son efficacité concernant  les phobies, pour la gestion du stress, pour la confiance en soi, la préparation mentale pour les sportifs… mais l’ est également reconnue aujourd’hui comme un outil de choix dans le domaine médical, notamment en ce qui concerne la gestion de la douleur.

Concernant le tabac, concrètement, les demandes pour arrêter de fumer sont le premier motif de consultation des personnes que j’accompagne en cabinet.

Alors on pourrait être tenté d’imaginer que pour arrêter de fumer avec l’ il suffit de se caler dans un fauteuil confortable et de laisser les paroles de l’hypnothérapeute faire leur travail…

Comment dire…. et bien pas tout à fait. Car quand on veut changer quelque chose dans sa vie, quelque chose qui nous tient vraiment à coeur, alors il faut avoir en tête et être prêt à s’engager véritablement sur ce chemin.

Et ça, c’est la condition numéro 1. 

Si vous voulez vraiment arrêter de fumer, demandez vous ce que vous êtes prêt à faire pour ça?

  • Êtes vous prêt à imaginer une vie sans cigarette?
  • Êtes vous prêt à arrêter au rythme qui sera le meilleur pour vous? car c’est différent pour chacun. Il est vrai que parfois, une seule séance suffit. Mais parfois aussi, il y a un rythme à respecter, une diminution progressive et il faut bien avoir en tête que c’est souvent à ce prix là que vous arrêterez de manière durable, sans manque, sans besoin de compenser sur la nourriture ou autre chose.
  • Alors, êtes vous prêt à respecter ce rythme? votre rythme?
  • Êtes vous prêt à vous engager vraiment, à dire à votre entourage que vous avez pris une décision ferme?

Êtes vous prêt à ça?

Il peut y avoir mille choses à imaginer et les personnes que j’accompagne savent bien que je ne leur demande jamais de faire plus que ce qu’elles sont prêtes à faire. Mais LA condition pour que je les accompagne, c’est qu’elles s’engagent dans ce que je propose. Ce n’est pas pour moi qu’elles le font. Parce que soyons clair, que vous arrêtiez de fumer ou non c’est votre problème… pas le mien 🙂

Oui je sais, je peux être un peu directe parfois. Mais parce qu’il me semble essentiel et fondamental que vous soyez vraiment honnête avec vous-mêmes, je me dois de l’être avec vous. Pas vous dire ce que vous avez envie d’entendre. Vous avez votre famille et vos amis pour ça.

En parlant de l’entourage… la 2ème condition essentielle est…

de ne pas vouloir arrêter de fumer «juste » pour faire plaisir à quelqu’un ou parce que votre conjoint vous prend la tête avec ça depuis des mois.

Arrêter de fumer est une démarche hyper personnelle.

Tout comme à celles et ceux qui me disent qu’ils ne pourront arrêter de fumer que si leur conjoint arrête, je leur réponds que ça ne peut pas être une condition pour arrêter. Parce que la cigarette est partout. Tout le temps. Dans tous les environnements. Et que se raconter qu’on ne pourra arrêter que si l’autre arrête, c’est se décharger de sa propre responsabilité. C’est imaginer que votre réussite dépend de l’autre sauf que… rien ne peut/doit dépendre de quelqu’un d’autre.hypnose se sentir bien gestion des émotions salon de provence pertuis cavaillon

Tant que vous vous raconterez ça, votre réussite ne pourra être que provisoire parce que vous n’aurez pas pris votre responsabilité. Alors bien sur, c’est plus facile de se dire que ç’est à cause du conjoint. Ou de son environnement de travail.

Non. Vous voulez arrêter de fumer? Alors prenez cet engagement et gardez en tête que c’est votre responsabilité.

Vous verrez combien ça change tout. Et surtout, combien la victoire n’en sera que plus savoureuse.

Tout ça m’amène à la 3ème condition. L’.

Puisque c’est quand même l’outil en question non? Et oui, pour moi l’ est un outil. Comme la PNL ou d’autres techniques d’accompagnement d’ailleurs.

Avant tout, il y a une rencontre entre vous et le thérapeute. L’envie d’être accompagné par tel ou tel thérapeute parce qu’il y a un « truc » qui passe, parce qu’on est en confiance ou pour toute autre raison d’ailleurs… Mais au-delà de ça, il y a ce que vous pensez de l’. Demandez vous en quoi l’ peut vous aider? Pourquoi avez vous envie d’aller vers cette technique plutôt qu’une autre? Ce qui est important, c’est que vous pensiez que l’ peut vraiment vous aider. Bien sur, vos pouvez avoir des doutes et tout le travail du thérapeute pourra être au début de vous expliquer comment l’ fonctionne, pourquoi ça marche, et puis vous faire tester des trucs tant qu’à faire!

Mais demandez-vous d’abord en quoi l’ peut vous aider? Par quel mécanisme? Qu’en imaginez-vous déjà? Et à ceux qui seraient tentés de dire « ah moi, j’en imagine rien! »… je leur dirais juste « hop hop hop… là vous êtes en train de me/vous raconter un truc qui n’est pas la vérité vous en êtes conscient quand même?”

Parce qu’on a forcément une représentation de ce qu’est l’. Même floue. Même partielle. Alors, en quoi l’ peut-elle vous aider d’après vous?

Partagez si vous pensez que ça peut être utile!

Catégories : HypnoseTabac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *